YOOtheme
Jeudi, 13 Décembre 2018

Livres et documents sur l'Algérie et le Maghreb de la période française

Algérie, Maroc, Tunisie de 1830 à 1962...

Catalogue général



Recherche dans le catalogue


Recherche avancée
Imprimer E-mail
2 - LIBRAIRIE arrow Le bled du kif
PrécédentSuivant
Le bled du kif
Agrandir


Le bled du kif
Economie et pouvoir chez les Ketama du Rif

Khalid Mouna
ISBN : 9782910728892 Date de parution : 01-06-2010
Un volume broché, format 16x24 cm, 160 pages, 15 illustrations
Prix public : 16,00 € TTC

-50 % SUR CE TITRE AVEC LE CODE MX3212

Poser une questionConseiller ce livre à un ami Voir tous les livres de Khalid Mouna

Comment le Ketama, région du nord du Maroc, est-il devenu le « bled el kif »?? Comment la tribu Ketama s’est-elle spécialisée jusqu’à faire du cannabis la monoculture de la région?? Sur quelles raisons historiques et culturelles s’appuie la tolérance dont elle bénéficie encore aujourd’hui?? Comment une culture traditionnelle marginale, inscrite dans un système d’échange limité, devient en un siècle et demi la seule ressource d’une communauté au sein d’une économie de profit?? Comment les structures familiales et sociales ont-elles évolué pour permettre la maîtrise d’un marché international très lucratif à partir d’une base sociale défavorisée?? Pour répondre à ces questions, une approche socio-économique nous fait découvrir des pistes inattendues. Le particularisme de l’identité culturelle des Ketama s’exprime en effet dès le Xe siècle lorsqu’ils tentent de propager le chiisme, et jusqu’au XVIIIe quand leur confrérie Haddawa les agrège autour de la consommation du cannabis dans un cadre rituel. Plus tard, cette adhésion à la culture du cannabis sera facilitée par les bouleversements socio-économiques de la colonisation espagnole, puis par ceux liés à la réunification du royaume, et finalement par les débouchés économiques trouvés en Europe par les émigrés. Khalid Mouna nous livre ici les résultats de ses recherches qui ont donné lieu à une thèse dont l’intérêt, dépassant le seul cadre des Ketama, jette un éclairage anthropologique nouveau sur l’ensemble du Rif marocain. Concernant les Ketama, ce travail permet de saisir comment des valeurs anciennes ont été à la fois subverties et réinvesties dans la nouvelle économie du kif. Khalid MOUNA est membre associé à l’équipe de recherche ERASME de l’Université de Saint-Denis Paris VIII.


 
 
Posté sous: 24h.gif




Afin de vous proposer le meilleur service possible, ce site utilise des cookies. En continuant de le consulter, vous déclarez accepter leur utilisation. Cliquer pour accepter et masquer cet avertissement
Mention Légales