YOOtheme
Mercredi, 12 Décembre 2018

Livres et documents sur l'Algérie et le Maghreb de la période française

Algérie, Maroc, Tunisie de 1830 à 1962...

Catalogue général



Recherche dans le catalogue


Recherche avancée
Imprimer E-mail
3 - BOUQUINERIE arrow Littérature arrow TOMBEAU POUR QUELQUES SOLDATS
PrécédentSuivant
TOMBEAU POUR QUELQUES SOLDATS
Agrandir


TOMBEAU POUR QUELQUES SOLDATS
Chroniques algériennes

LAMARQUE Pierre
ISBN : Date de parution : 01-01-1982
Un ouvrage broché de 204 pages, au format: 14 X 20 cm
Publié par les Éditions FRANCE EMPIRE en 1982
Bon état
Prix public : 20,00 € TTC

-50 % SUR CE TITRE AVEC LE CODE MX3212

Poser une questionConseiller ce livre à un ami Voir tous les livres de LAMARQUE Pierre

LIVRE D'OCCASION

TOMBEAU POUR QUELQUES SOLDATS
Il serait peut-être temps de parler de l’Algérie… Non que l’on craigne l’oubli, tant s’en faut, mais pour que l’on ose enfin forcer la porte de la mémoire : laisser s’épancher les souvenirs et le vécu, par-delà les tabous.
Plus de deux millions de jeunes gens, à qui on n’avait pas demandé leur avis, se sont succédés là-bas, au nom de la « pacification » et du « maintien de l’Ordre ». Mais c’était d’une guerre qu’il s’agissait, une guerre aux mobiles politiques et économiques, plus que patriotiques peut-être. Et là-bas, loin de la métropole indifférente ou hostile, deux millions de jeunes gens, habillés à la hâte en soldats, mais que rien ne motivait, ont fait leur devoir, avec courage et fierté. Ils ont obéi, ils ont eu peur et sont souvent tombés au « Champ d’Honneur ».
Le livre de Pierre Lamarque ne relève ni de l’histoire ni de la littérature. Il se veut simple témoignage : trois récits, avec la précision des instantanés, évoquent trois situations « banales », une embuscade nocturne, un raid voué à l’échec, la correspondance d’un père avec son fils. Rien n’est travesti : on retrouve les mots de tous les jours, les gestes machinaux, les préoccupations de chacun et aussi, omniprésente, la peur qui efface tout le reste Les figures de quelques soldats, héros ou lâches, se détachent, mais tout ont peur qu’on les oublie
Car, rappelons-nous, pendant que, dans un vrai désert, nos soldats tombaient sous de vraies balles, à Saint-Germain-des-Prés, l’absurde et le houla-hop étaient à la mode.



 
Posté sous: 24h.gif


Afin de vous proposer le meilleur service possible, ce site utilise des cookies. En continuant de le consulter, vous déclarez accepter leur utilisation. Cliquer pour accepter et masquer cet avertissement
Mention Légales