YOOtheme
Jeudi, 13 Décembre 2018

Livres et documents sur l'Algérie et le Maghreb de la période française

Algérie, Maroc, Tunisie de 1830 à 1962...

Catalogue général



Recherche dans le catalogue


Recherche avancée
Imprimer E-mail
2 - LIBRAIRIE arrow Biographies arrow Henri Duveyrier
PrécédentSuivant
Henri Duveyrier
Agrandir


Henri Duveyrier
Un saint-simonien au désert

Dominique Casajus
ISBN : 9782910728632 Date de parution : 01-04-2007
Volume broché sous couverture pelliculée en couleurs, 304 pages au format 14x22 cm
Prix public : 20,00 € TTC

-50 % SUR CE TITRE AVEC LE CODE MX3212

Poser une questionConseiller ce livre à un ami Voir tous les livres de Dominique Casajus

Henri Duveyrier, l’explorateur du Sahara, aura été pour l’essentiel l’homme de deux livres étrangement antinomiques, l’idyllique relation d’une rencontre et, vingt ans plus tard, la transcription d’un cauchemar. Duveyrier avait vingt-quatre ans lorsqu’il publia, en 1864, Les Touareg du Nord, livre écrit au retour d'un voyage de trois ans dans le désert. Grandi dans le sérail saint-simonien, il avait rompu avec ses aînés sans renier leurs idéaux de fraternité universelle. Mais, la conquête coloniale étant en plein essor, l’heure ne resta pas longtemps à la fraternité. Vingt ans après, ne soupçonnant pas combien les Touaregs s’effrayaient de l’expansion française au Sahara, Duveyrier ne comprit pas pourquoi des hommes qui lui avaient fait si bon accueil lors de son premier séjour se montraient hostiles aux voyageurs qui se risquaient dans le désert. Et il pensa en avoir trouvé la raison : pas de doute, ils étaient travaillés par la propagande des Senoussistes, membres d'une confrérie musulmane à laquelle il prêtait une puissance et une malveillance infinies. Il avait consacré à la confrérie quelques pages inquiètes dans Les Touareg du Nord, mais, en 1884, il fut beaucoup plus péremptoire dans un écrit halluciné : La Confrérie musulmane de Sîdi Mohammed ben ‘Alî Es-Senoûsî. Il en aura été de son destin comme de ses deux livres. Le tout jeune homme qui, le 13 mai 1859, partit de l’oasis de Biskra pour un voyage qu’il entreprenait « par amour pour la science et pour satisfaire une grande passion pour les découvertes des contrées lointaines » ne doutait pas des promesses que la vie semblait alors lui faire. Le 25 avril 1892, quand il s’engagea dans le bois de Meudon un revolver dans la poche, il avait eu le temps d’apprendre que la vie ne tient pas toujours ses promesses. Cette biographie suit Duveyrier dans son voyage parmi les Touaregs, dans l’écriture des Touareg du Nord, puis dans le triste cheminement qui l’a conduit de ce premier livre au second, puis au suicide. Ethnologue de formation, Dominique Casajus est directeur de recherches au CNRS. Il a consacré plusieurs ouvrages à la culture et à la littérature des Touaregs.


 
 
Posté sous: 24h.gif


Afin de vous proposer le meilleur service possible, ce site utilise des cookies. En continuant de le consulter, vous déclarez accepter leur utilisation. Cliquer pour accepter et masquer cet avertissement
Mention Légales